Chenonceau, un château à taille humaine


Chenonceau le château de ses Dames.
 

Photo 353



Chenonceau appartient à la grande famille des châteaux de la Loire. Il se situe dans la commune de Chenonceaux en Indre et Loire.


Un peu d'histoire...

Au XIIIème siècle, Chenonceau etait un château médiéval dont il subsiste aujourd'hui seulement une tour, la Tour des Marques du nom de la famille qui possédait le château. Mais cette tour, tout comme le futur château s'inscrivent dans le goût Renaissance. En effet l'ancien château médiéval sera rasé au XVIème siècle sous Thomas de Bohier et son épouse Katherine Briçonnet pour laisser place au château que nous connaissons aujourd'hui. Le château fût cédé au roi à la mort des époux, suite aux amandes imposées aux héritiers par le roi aux vues des détournements de fonds de Thomas de Bohier. Le souverain se s'intéressa absolument pas à Chenonceau qu'il légua à son fils Henri II et qui lui même l'offrit à sa favorite, Diane de Poitiers (1499-1566). Voilà pourquoi le château de Chenonceau est aussi appelé le château des Dames car il se développa et s'embellit sous Catherine de Médicis (1519-1589 elle travailla notamment sur les jardins et organisa de somptueuses réceptions), Louise de Lorraine (1553-1601 épouse d'Henri III, son décès marque la fin de la famille royale à Chenonceau), Louise Dupin (1706-1799 repésentante du siècle des Lumières, elle tient à Chenonceau un fameux salon où les érudits tels que Montesquieu Voltaire et Rousseau se rencontrent et sauvera le château de la Révolution), Marguerite Pelouze (1836-? Elle dépensera une fortune à restaurer et redécorer le château comme à l'époque de Diane de Poitiers puis Chenonceau sera vendu plusieurs fois jusqu'en 1913), Simone Menier (1881-1972 lors de la première guerre mondiale cette infirmière major y administre l'hôpital aménagé et équipé par sa famille (la famille Menier) dans les deux galeries du château. Elle participa à la Résistance lors de la seconde guerre mondiale).
 

Img 20150517 175415
Vue de la Tour des Marques

Photo 366
Vue des jardins à la française de Catherine de Médicis
 

Un Château à taille humaine...


Ne disposant que de deux heures pour visiter le château et oui, dernière visite du week-end en Touraine !! Il a donc fallu faire des choix et je me suis d'avantage consacrée aux jardins. Néanmoins j'ai pu faire un tour rapide du château, car bonheur dimanche en fin de journée il n'y avait plus beaucoup de monde!! C'est un château tout en élégance et raffinement qui respire la féminité. Le château de Chenonceau est dans un état de conservation remarquable et toutes les pièces sont merveilleusement meublées! Les salons et les chambres sont richement parés de tableaux, tapisseries et lits à baldaquins. Les meubles y sont d'époques gothique et Renaissance, on peut également apprécier de nombreux bronzes, des collections de dessins et estampes et statues. Cinq chambres, deux galeries, deux vestibules, deux cabinets, deux salons, la salle des gardes, la cuisine, la chapelle et une librairie composent ce château sur un sous-sol et deux étages. "Un château ni trop grand, ni trop petit" avec un livret explicatif à la portée de tous accompagnera votre visite.
 

Photo 362
Vue de la cuisine

Photo 359
La salle à manger du personnel.

Photo 364

Dans le Salon François 1er on peut admirer ce superbe tableau de Carl Van Loo : Les Trois Grâces.

Pour plus de photos et d'infos : http://www.chenonceau.com/index.php/fr/lechateau/visite-panoramique?Itemid=56&rub=chateau



La ferme du XVIème siècle
 

Photo 367

C'est au bout de cette allée que vous pourrait apercevoir la ferme.C'est un lieu magique où le temps semble s'être arrêté et peuplé par nos amis les canards.

Un magnifique corps de bâtiments comprenant les écuries de Catherine de Médicis compose la ferme. Vous pourrez ainsi, visiter la galerie des attelages, située dans la grande étable. Elle offre un ensembe de voitures hippomobiles principalement utilisées au XIXème siècle. Vous pourrez aussi admirer la somptueuse marre de la ferme et pouquoi pas participer à un atelier floral. C'est un lieu magnifique ponctué de majestueux marroniers et de fleurs. La ferme ouvre sur le jardin potager.
 

Photo 375
Vue de la ferme et de la marre aux canards.

Photo 374
Photo 379
Le garage.

Photo 383
Maisonnette

Photo 390
Porte qui donne sur le jardin potager ou potager des fleurs.
 

Le potager des fleurs ou jardin des roses.
 

Photo 399
Les rosiers tiges Queen Elisabeth bordent l'hectare de ce jardin qui invite à la rêverie. Douze carrés encadrés de pommiers composent ce jardin potager. On peut y découvrir des légumes ainsi que des aromates. On y cultive de nombreuses fleurs à couper telles que les oeillets poètes ou encore les pivoines et plus de 400 rosiers se mêlent aux rhododendrons, agapanthes, iris et fleurs à bulbes. Une ruche fait partie intégrante de ce bel espace, les abeilles se régalent de ces différents nectars et non loin de là les chèvres et les ânes profitent de grandes plaines vertes et ombragées. Des suspensions en bois ponctuent les différents espaces. Venez flâner dans ce bel endroits au milieu de mille et une senteurs et du gazouillis des oiseaux.

Photo 411
Thyn citron

Photo 410
Ciboulette

Photo 498
Coupe de pensées

Photo 432
Oeillets de poêtes rouges

Photo 451
Oeillets de poètes blancs

Photo 516
Iris

Photo 463
Rosiers tige Quenn Elisabeth

Photo 414
Pivoines

Photo 420
Coeur de pivoine

Photo 392
Pensées et pâquerettes

Photo 394


La rose, la reine des fleurs.

Little Créas.

 

château

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×