Voyages

Parcours pieds nus


Le sentier pieds nus du Lac Blanc.

 

Photo 398

                                                                                                                                (le sentier pieds nus se trouve dans un cadre magnifique)

Ce sentier se situe à Orbey dans les Vosges (88). C'est un parcours sensoriel plutôt insolite.
A l'entrée on vous distribue un sachet de bonbons aux saveurs parfois surprenantes qui seront à déguster tout au long du parcours et dont les goûts sont à deviner. Ensuite, on enlève ses chaussures, et c'est parti pour un kilomètre deux cent de parcours au coeur de la forêt. Vous allez marcher sur un sol naturel de différentes textures : graviers, pommes de pin, eau froide et galets, bois, pieds d'éléphants etc. Tout au long de cette balade, des activités sensorielles vous seront proposées comme la reconnaissance de diverses senteurs de la nature, de différentes espèces d'arbres ou encore des jeux d'adresse... C'est une promenade ludique pour les petits et les grands en totale immersion avec la nature. Et il s'avère très agréable de sentir toutes ces sensations sous nos pieds, c'est un retour aux sources indéniable. 
 
                                                                                                           (Différentes textures de sol ci-dessous)

Photo 358
Photo 336
Photo 335


(Des activités ludiques et pédagogiques)
                                                                      

Photo 343
Photo 082

(Le tout dans une bel écrin de verdure)

Je vous invite à venir découvrir cette chouette activité en famille, entre amis et même en solitaire pour des sensations inédites.
Vous trouverez plus de renseignements et de photos sur leur site.


Belle balade.

Little Créas
















 

Le musée des métiers du bois

 

Le musée des métiers du bois.
 

Photo 304Photo 305Si vous séjournez en Alsace, ou que vous n'en n'êtes pas très loin, alors vous devez aller au musée des métiers du bois à Labaroche (68. A 25 min de Colmar). C'est un lieu magique, un retour dans le temps à la découverte du travail de nos anciens.
Si l'on connait tous le métier de bûcheron, de forgeron ou encore de menuisier, Connaissez-vous le métier de charron, de scieurs de long ou encore de copieur de manche?? Le charron était un spécialiste du travail du bois et du métal, les scieurs de long car il faut être deux (le renardier qui se trouvait sous l'échaffaudage et le chèvrier se trouvant au-dessus de l'échaffaudage) sciaient en deux des rondins de bois notamment pour les charpentes et étaient très efficaces. Enfin, le copieur de manche pouvait, grâce à sa machine copier n'importe quel manche en bois. On trouvait également des sabotiers, des affûteurs, des chaisiers, des scieurs mobiles etc.

Ce musée a une particularité, c'est qu'il a été construit autour des machines que l'on peut découvrir et non l'inverse à savoir comme dans la plupart des musées où les murs sont bâtient en premier et où l' on apporte ensuite ce qu'il y a à exposer. Quand on y réfléchit, ça parait assez logique car comment faire passer entre des murs une roue à inertie de plusieurs tonnes? En visitant vous aurez le plaisir, grands comme petits de découvrir toutes sortes de machines dont se servaient nos anciens : une superbe machine à vapeur, un haut-fer, une scie mobile, une targueuse et bien d'autres encore!
Ce musée à une seconde particularité, c'est qu'il est entièrement constitué de bénévoles. Aucun salarié ici!!
Nous avons visité deux fois ce musée, il y a deux ans lors d'une visite "adulte" et cette année lors d'une visite dédiée aux familles. A chaque fois nous avons eu la chance d'avoir Jacques comme guide. Cet homme est animé par cette belle passion des métiers du bois et à un grand respect pour ceux qu'il nomme avec beaucoup de tendresse "les anciens". La visite est intéressante et envoûtante, ponctuée d'anectodes. Jacques est un conteur comme on en trouve peu de nos jours. Il y a d'autres guides qui travaillent au musée, ils ont tous en commun ce souhait de nous faire découvrir les métiers de nos anciens ainsi que les machines sur lesquelles ils travaillaient. Lors des différentes visites, les machines (pour notre plus grand bonheur à tous) sont mises en route. Lors de la visite familiale les enfants sont mis à contribution avec une grande scie par exemple, ou encore en produisant de la lumière. Lors de la visite chez le fromager, chaque enfant repart avec sa boîte! Il y a également de superbes jouets en bois à découvrir, et une petite séance pédagogique sur le bois en lui même.Il ressort de cette visite qu'autrefois, faute de moyen, les anciens pensaient à tout!

Deux visites au musée des métiers du bois et à chaque fois ce même coup de coeur et sentiment de nostalgie, après un bond dans le passé. On ne se lasse pas du récit de Jacques, la visite pourrait durer des heures que l'intêret ne faiblirait pas.

Allez voir ce musée, il plaira au grands comme aux petits. Les visites sont dynamiques et le musée est loin d'être statique: vous aurez la chance de voir ces anciennes machines en route, ce que vous ne pourrez voir nul part ailleurs.

Les 12 et 13 septembre, venez assister au musée aux Jounées du Tournage découvrir de superbes oeuvres. C'est tout au long de l'année que diverses manifestations et animations ont lieu au Musée.

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager avec vos amis et à aller faire un petit tour sur le site du Musée, et encore mieux allez le visiter, vous ne serez pas déçus!


Photo 307

(la machine à vapeur)

Photo 306
(le Haut-Fer)

Photo 310


(l'atelier du sabotier)

Photo 314

(au centre les sabots du contrebandier avaient pour particularité d'avoir le talon placé au niveau des orteilles afin de laisser des traces de pas dans le sens opposé de leur marche pour tromper les policiers!)


Photo 317Photo 321







 

 

 

(les jouets en bois de nos grands-parents et parents)





 

 

Belle visite.

Little Créations.

 

Mézidon-Canon


Mézidon-Canon kézaco???
 

Img 20140605 135218

Mézidon-Canon est le nom d'un petit village du Calvados (14) où se nichent un château et ses jardins.

C'est un petit havre de paix où se cotoient fleurs, oiseaux, insectes et architecture dans un écrin de verdure hors du temps.

Le château de Mézidon-Canon (XVIIème siècle) est classé Monument Historique et ses jardins appartiennenent aux jardins remarquables.

Votre visite débute tout d'abord en passant par la superbe orangerie du château, vous en sortez par une magnifique serre et passez devant son pressoir. S'en suit une visite sous de grandes allées ombragées où vous pourrez admirer un superbe temple greco-romain. Ce temple fut construit par le propriétaire des lieux, Monsieur J.B Elie de Beaumont à la mort de sa belle.

 

Img 20140605 141559(serre de l'orangerie)

Img 20140605 142357(temple greco-romain)

Empruntez un pont et suivez quelques temps le cours de la rivière du Laizon à travers les sentiers sinueux et à l'ombre de grands arbres pour arriver au jardin à la française et à son grand bassin. Celui-ci est appelé "mirroir" car le château de Mézidon s'y reflète entièrement.


Img 20140605 142921(rivière du Laizon)

Img 20140605 143717(les sentiers sinueux longeant la rivière à l'ombre des grands arbres)

Img 20140605 144140(le bassin mirroir)

Suivez à nouveau le cours de la rivière et rencontrez le petit château de Mézidon-Canon au milieu d'un paysage sauvage et non loin de la jolie casacade.


Img 20140605 144557(le petit château au bord du Laizon)

Img 20140605 144504(la cascade sur le Laizon)

Continuez votre route, enfin si toutes ces dames oies et messieurs canards veulent bien vous céder le passage. Vous accéderez alors au petite temple chinois, touche d'exotisme qui comme toutes les petites fabriques du parc ( petits monuments de fantaisie, ici le temple gréco-romain et le petit château) témoignent de l'influence du siècle des Lumières, de ses philospohes, de la marque de l'architecte Hubert Robert et du peintre Watteau).


Img 20140605 145150(ici les oies et les canards ne sont pas farouches!)

Xcanonchateaukiosque jmgatey 2 jpg pagespeed ic k f94hk2o4 1(le kiosque, dont l'accès se fait par trois allées. photo Internet)

Reprenons le cours de la visite pour enfin accéder aux superbes chartreuses, dix jardins clos en enfilade qui jadis étaient appelés "fruitiers". Aujourd'hui des massifs de vivaces remplacent abricotiers, poiriers, pommiers, figuiers, vignes ... et offrent un superbe bouquet de senteurs et de couleurs dès le mois de juin et pour tout l'été. Bonjour pivoines, roses, cosmos, hydrangéas, pavots, capucines... Terminez la visite par la statue Pomone, déese de l'abondance qui veille sur ses chartreuses.


Img 20140605 150322(ici les pivoines règnent en toute élégance)

Img 20140605 150433(Un axe en perspective mène aux dix jardins clos)

Img 20140605 151241
Img 20140605 151917
Img 20140605 152038
Img 20140605 152433
Img 20140605 150526(La déese Pomone veille sur les lieux...)

Les jardins de Mézidon-Canon nous offrent un riche payasage entre jardins à l'anglaise, à la française, fabriques et chartreuses... Entre rivière, cascade, sentiers, bosquets, allées ombragées, allées symétriques, mirroir, parterres et plantes vivaces, laissez vous transporter par la magie des lieux.

A la fin de votre visite, une petite boutique propose des produits bio et des beaux livres. Laissez vous tenter par une petite collation au salon de thé, un diabolo à la rose ou un thé à la violette?

Si vous passez par le Calvados je vous recommande vivement de vous arrêter visiter ce jardin remarquable, et le temps d'un instant de pénétrer dans un autre univers....

Nb: Le château se visite également et des animations sont proposées l'été.

Little créas.

Img 20140605 150645

 

Les jardins de Castillon


Les jardins de Hubert et Colette Sainte-Beuve


Les jardins du Castillon (à prononcer Catillon) se situent non loin de Bayeux dans le Calvados (14) et sont classés jardins remarquables.

Ils existent depuis 1975 et ont été entièrement réalisés par Hubert Sainte-Beuve (pépiniériste) et son épouse Colette. Ce couple a développé son jardin en allant chercher des espèces inconnues en France outre-manche, et en parcourant de nombreuses pépinières. Ils ont créé ces jardins avec beaucoup d'amour et au fil du temps. Aujourd'hui encore de nouvelles espèces font leur apparition.
De nombreuses sortes de géranium composent ces jardins, où se mèlent hydrangéas, roses anciennes, acers, graminées, plantes d'ombres et humides...
Le couple participe à de nombreux concours et journées dédiés aux plantes et fleurs telle que la fameuse journée des plantes de Courson.

Le premier jardin est né en 1985 et se compose de huit jardins clos bordés d'haies d'Ifs chacun traduisant une atmosphère différente où se mèlent luxuriance, romantisme à l'anglaise (présence d'un kiosque et de nombreuses statuettes de goût romantique) et quiétude d'un jardin zen.


J2m(le jardn à l'anglaise)

J2l(petit bassin de nénuphars)

J2j
J2k
J2i(le maitre des lieux veille)

J2h(la pergola couverte de roses en juin, était recouverte de clématites au mois de mai)

J2f
J2e(le charme du jardin à l'anglaise)

J2c
J2d(petit kiosque niché au beau milieu de la nature)

J2g(changement d'atmopsphère avec le jardin zen)

Photo 412
De charmants petits personnages se cachent un peu partout dans ces jardins! Les avez-vous vu?
 

Photo 356
Photo 355
Photo 328(celle-ci est une vraie!!)

Photo 342
Photo 340
Photo 323
Photo 296
P
J1e
Pa
Espèces humides, ombragées, arbres, arbustes, et nombreuses variétés de fleurs se cotoient au grès de ces jardins.

Photo 441


Photo 402


Photo 396

Photo 361

Photo 347

Photo 337

Photo 333

Photo 319

Photo 316

Photo 312

Photo 290

Photo 289

Photo 288

Photo 281

Photo 286

Photo 280

Le second jardin (par lequel le visteur débute) est composé de trois terrasses et a été réalisé avec le concours du graveur paysager François Houtin. Arrêtez vous un instant près de la marre scindée en deux où vous pourrez apercevoir un enfant lisant, surveillé non moin par deux grands oiseaux... De nombreux bancs ponctuent ces terrasses et permettent aux visiteurs de profiter pleinement du spectacle qui s'offre à eux et de la quiétude des lieux. Terminez la visite de ce jardin par le labyrinthe de buis et remontez la grande allée bordée de roses anciennes et hydrangéas.


J1f(le second jardin est caractérisé par ses haies d'ifs)

J1b(faites une pause au beau milieu de cet écrin de verdure)

J1c(Sur votre chemin vous croiserez cet enfant lisant)

J1d

J1a(belle perspective)

J1
Vous terminerez la visite par les nombreuses pépinières où vous pourrez acheter les espèces rencoontrées au cours de votre promenade.

Venez passer un instant dans ce bel environnement pour vous ressourcer et vous éloigner quelques temps des soucis du quotidien!

 

Little CréasPhoto 308

 

 

Chenonceau, un château à taille humaine


Chenonceau le château de ses Dames.
 

Photo 353



Chenonceau appartient à la grande famille des châteaux de la Loire. Il se situe dans la commune de Chenonceaux en Indre et Loire.


Un peu d'histoire...

Au XIIIème siècle, Chenonceau etait un château médiéval dont il subsiste aujourd'hui seulement une tour, la Tour des Marques du nom de la famille qui possédait le château. Mais cette tour, tout comme le futur château s'inscrivent dans le goût Renaissance. En effet l'ancien château médiéval sera rasé au XVIème siècle sous Thomas de Bohier et son épouse Katherine Briçonnet pour laisser place au château que nous connaissons aujourd'hui. Le château fût cédé au roi à la mort des époux, suite aux amandes imposées aux héritiers par le roi aux vues des détournements de fonds de Thomas de Bohier. Le souverain se s'intéressa absolument pas à Chenonceau qu'il légua à son fils Henri II et qui lui même l'offrit à sa favorite, Diane de Poitiers (1499-1566). Voilà pourquoi le château de Chenonceau est aussi appelé le château des Dames car il se développa et s'embellit sous Catherine de Médicis (1519-1589 elle travailla notamment sur les jardins et organisa de somptueuses réceptions), Louise de Lorraine (1553-1601 épouse d'Henri III, son décès marque la fin de la famille royale à Chenonceau), Louise Dupin (1706-1799 repésentante du siècle des Lumières, elle tient à Chenonceau un fameux salon où les érudits tels que Montesquieu Voltaire et Rousseau se rencontrent et sauvera le château de la Révolution), Marguerite Pelouze (1836-? Elle dépensera une fortune à restaurer et redécorer le château comme à l'époque de Diane de Poitiers puis Chenonceau sera vendu plusieurs fois jusqu'en 1913), Simone Menier (1881-1972 lors de la première guerre mondiale cette infirmière major y administre l'hôpital aménagé et équipé par sa famille (la famille Menier) dans les deux galeries du château. Elle participa à la Résistance lors de la seconde guerre mondiale).
 

Img 20150517 175415
Vue de la Tour des Marques

Photo 366
Vue des jardins à la française de Catherine de Médicis
 

Un Château à taille humaine...


Ne disposant que de deux heures pour visiter le château et oui, dernière visite du week-end en Touraine !! Il a donc fallu faire des choix et je me suis d'avantage consacrée aux jardins. Néanmoins j'ai pu faire un tour rapide du château, car bonheur dimanche en fin de journée il n'y avait plus beaucoup de monde!! C'est un château tout en élégance et raffinement qui respire la féminité. Le château de Chenonceau est dans un état de conservation remarquable et toutes les pièces sont merveilleusement meublées! Les salons et les chambres sont richement parés de tableaux, tapisseries et lits à baldaquins. Les meubles y sont d'époques gothique et Renaissance, on peut également apprécier de nombreux bronzes, des collections de dessins et estampes et statues. Cinq chambres, deux galeries, deux vestibules, deux cabinets, deux salons, la salle des gardes, la cuisine, la chapelle et une librairie composent ce château sur un sous-sol et deux étages. "Un château ni trop grand, ni trop petit" avec un livret explicatif à la portée de tous accompagnera votre visite.
 

Photo 362
Vue de la cuisine

Photo 359
La salle à manger du personnel.

Photo 364

Dans le Salon François 1er on peut admirer ce superbe tableau de Carl Van Loo : Les Trois Grâces.

Pour plus de photos et d'infos : http://www.chenonceau.com/index.php/fr/lechateau/visite-panoramique?Itemid=56&rub=chateau



La ferme du XVIème siècle
 

Photo 367

C'est au bout de cette allée que vous pourrait apercevoir la ferme.C'est un lieu magique où le temps semble s'être arrêté et peuplé par nos amis les canards.

Un magnifique corps de bâtiments comprenant les écuries de Catherine de Médicis compose la ferme. Vous pourrez ainsi, visiter la galerie des attelages, située dans la grande étable. Elle offre un ensembe de voitures hippomobiles principalement utilisées au XIXème siècle. Vous pourrez aussi admirer la somptueuse marre de la ferme et pouquoi pas participer à un atelier floral. C'est un lieu magnifique ponctué de majestueux marroniers et de fleurs. La ferme ouvre sur le jardin potager.
 

Photo 375
Vue de la ferme et de la marre aux canards.

Photo 374
Photo 379
Le garage.

Photo 383
Maisonnette

Photo 390
Porte qui donne sur le jardin potager ou potager des fleurs.
 

Le potager des fleurs ou jardin des roses.
 

Photo 399
Les rosiers tiges Queen Elisabeth bordent l'hectare de ce jardin qui invite à la rêverie. Douze carrés encadrés de pommiers composent ce jardin potager. On peut y découvrir des légumes ainsi que des aromates. On y cultive de nombreuses fleurs à couper telles que les oeillets poètes ou encore les pivoines et plus de 400 rosiers se mêlent aux rhododendrons, agapanthes, iris et fleurs à bulbes. Une ruche fait partie intégrante de ce bel espace, les abeilles se régalent de ces différents nectars et non loin de là les chèvres et les ânes profitent de grandes plaines vertes et ombragées. Des suspensions en bois ponctuent les différents espaces. Venez flâner dans ce bel endroits au milieu de mille et une senteurs et du gazouillis des oiseaux.

Photo 411
Thyn citron

Photo 410
Ciboulette

Photo 498
Coupe de pensées

Photo 432
Oeillets de poêtes rouges

Photo 451
Oeillets de poètes blancs

Photo 516
Iris

Photo 463
Rosiers tige Quenn Elisabeth

Photo 414
Pivoines

Photo 420
Coeur de pivoine

Photo 392
Pensées et pâquerettes

Photo 394


La rose, la reine des fleurs.

Little Créas.

 

Terra Botanica


Terra Botanica kezaco???

Photo 226
Fleur de lotus

Terra Botanica est à la fois un parc végétal et un parc de loisirs. Il se situe à Angers (49).

Terra Botanica est donc un parc pour les petits et les grands. Des lutins vous accueillent à l'entrée du parc pour vous guider à travers le parc. Pour les enfants il y a plusieurs attractions et activités, comme le parcours en noix qui surplombe le parc, le carrousel, des aires de jeux, un labyrinthe, la ruée vers l'ambre ou encore des fouilles archéologiques etc!! Il y a aussi des spectacles olfactifs, des spectacles de magie, des dégustation de breuvages pour les grands et les petits, tout comme la balade en bateau ou le cinéma 4D.

Photo 274

Vue de la balade en bateau ici bordée par des rhododendrons rouges

Photo 227

                                                                                                               Vue de la balade en bateau

A travers ce superbe parc, se côtoient de multiples espèces végétales allant des pays les plus chauds comme le Mexique, en passant par le Japon, l'Angleterre, la France, le Brésil. On apprend notamment que la tulipe, si chère à nos amis hollandais fut offerte par l'empereur Soliman le Magnifique et vient donc de la Mer Noire. Nos beaux hortensias de leur vrai nom hydrangéa viennent tous comme le lotus du Japon. Ce parc est riche en découvertes. Une animation vous apprend que les végétaux survivent dans les endroits extrêmes : le pin résiste aux plus grands froids, les cactus aux plus grandes chaleurs, les orchidées se plaisent à merveille dans les endroits brumeux, et que certaines plantes comme les gunneras survivent aux milieux les plus humides. S'en suit alors une visite des serres pour faire connaissance avec ses espèces.
 

Photo 276
Hydrangéa ou Hortensia

Photo 140
Petite fleur, survivant dans les milieux les plus froids

Photo 139
Cactus des milieux chauds, le coussin de belle-mère!!!

Photo 138
Les Gunneras se plaisent dans les milieux les plus humides

Photo 137
Les orchidées se plaisent dans la brume et nécessitent peu d'eau

Le parc est agrémenté d'une multitude de bassins, de superbes rhododendrons bordent tous le parc. Les enfants auront le plaisir de découvrir des plantes carnivores. Le jardin de grand-mère vous offre de superbes roses et iris et  vous proposent une multitudes de recettes et d'astuces avec vos produits du jardin. Allez visiter le petit jardin médical et déguster une bonne concoction!! Ne manquez pas la roseraie et la visite des serres à épices (canne à sucre, cannelle, café, vanille etc). Au fil de votre visite vous pourrez aussi apercevoir plusieurs espèces d'oiseaux et des grenouilles!

Photo 279

Rhododendrons roses

Photo 212
Rhododendrons blancs

Photo 298
Roses de la roseraie

Photo 275
Roses du jardin de grand-mère

Photo 166
Iris

Photo 141
Poule d'eau

Copie de photo 156
Petit piou croisé en chemin

Photo 325
Ananas de la serre aux épices

C'est un lieu superbe où chacun y trouvera son compte, les petits comme les grands. L'accueil est vraiment sympathique, les "lutins" sont avenants et toujours polis. C'est un endroit qui vous fera voyager à travers les cinq sens. Si vous passez en Anjou, ne manquez de vous y arrêter!!

Pour plus d'informations : http://www.terrabotanica.fr/le-parc-animations-attractions/les-attractions/

Little Créas

Les grandes marées Normandes

Ce week-end, j'ai eu la chance de pouvoir profiter des grandes marées en Normandie. C'était absolument magnifique, de plus le temps était au rendez-vous même s'il y avait quand même un peu de vent. Mais que serait la  Normandie sans un peu d'air marin??

Avant de vous montrer de jolies photos, savez-vous ce que c'est qu'une marée ?

Une marée c'est la différence du niveau des eaux (océans et mers). Lorsque l'eau monte on parle de "haute mer" et lorsque celle-ci descend, on parle de "basse mer". Le "marnage" est la différence de hauteur entre la basse mer et la haute mer. Ce week-end, les marées atteignaient un coefficient de 119. Ce coefficient sert à définir l'amplitude du marnage. Au dessus d'un coefficient de 90 on parle de "grandes marées". Avec un coefficient de 119, le marnage pouvait atteindre les 14 mètres, ce qui est énorme!

Ce phénomène est dû à l'attraction gravitationnelle de la Lune, la Terre et le Soleil. Plus les astres se situent dans le même axe et plus le marnage sera élevé. Ce week-end il y avait un alignement parfait. Les grandes marées se produisent lorsque la Lune et le Soleil sont en opposition par rapport à l'axe de la Terre. C'est donc lors de la pleine Lune ou de la nouvelle Lune, que les marées seront les plus fortes. Lorsque cette opposition est moindre comme lors des premiers ou derniers quartiers de Lune les marées sont faibles, on peut aussi parfois parler "d'eaux mortes".

Après la parenthèse technique, voici tout d'abord quelques photos prises à Veules les Roses en Haute-Normandie. (76). Plage de galets.

Photo 013

Photo 31

Photo 040
Une heure après, le soleil est de retour.

Photo 055

Ci-dessous, Saint Valéry en Caux, plage de galets (76).

Img 20150321 155511

Img 20150321 155509


Img 20150321 172636
Courseulles sur Mer (14). Plage de sable, là où le marnage été le plus impressionnant.

Tout d'abord, quelques photos du dimanche 22 mars où la basse mer était particulièrement impressionnante:

Img 20150322 153429
Photo 085

Photo 094

Photo 103

Img 20150322 160433

Img 20150322 173016

Photos du lundi, haute mer.

Photo 118

Img 20150323 110729

Img 20150323 105408

Img 20150323 105425

Pour finir, quelques photos du même endroit prises le dimanche après-midi et le lundi midi.

Img 20150322 154211
Basse mer

Img 20150323 115756
Haute mer

Img 20150322 154218
Basse mer

Img 20150323 115740
Haute mer

En espérant que ces photos vous auront fait voyager, belle semaine à tous et bon vent!

Little Créas.

Villa du Corbusier

Petite balade du samedi à la Villa Savoye du Corbusier à Poissy.

Le Corbusier est un architecte de renom du XXème siècle qui se révéla particulièrement novateur en matière d'urbanisme et d'architecture. Il fut également à l'origine d'une revue : L'Esprit Nouveau fondée en 1920.

La villa a été construite entre 1928 et 1921, c'était une maison de week-end qui s'étendait sur plusieurs hectares et s’appelait "les Heures Claires"; probablement à cause des ses nombreuses fenêtres et baies qui font le tour de la maison.Villa révolutionnaire de part sa forme: un carré de plus de 200m2 posé sur pilotis mais aussi par son aménagement: son plan libre (grâce au béton armé, pas de mur porteur), ses fenêtres sur la longueur ( apportent transparence et lumière à la maison), un jardin suspendu, un solarium, le chauffage central, une longue suspension en acier nickelé (dans le séjour), chaque chambre possède d'immenses placards, la cuisine et le séjour possèdent quand à eux de nombreux rangements directement intégrés dans l'architecture de la maison. (Cf photos diapo).

Cette maison fut occupée pendant la guerre, rachetée par la Ville de Poissy en 1958 et cédée à l’État en 1962. Suite à cette acquisition la villa fut restaurée pendant 35 ans, elle avait déjà connu de sérieux dommages avant la guerre (fuites) et le Corbusier refusa d'intervenir, ne jugeant pas les dégradations de son fait.

Bien qu'imposante, la villa a aujourd'hui perdu de sa prestance (à mon goût). Elle ne se situe plus sur plusieurs hectares mais sur un seul, et est encadré d'un côté par un immense lycée et d'un autre par de nombreux immeubles. La vue sur la Seine dont devaient bénéficier autrefois les habitants est fortement amoindrie.

La Villa Savoye reste néanmoins spectaculaire et marque un tournant dans l'histoire de l'architecture. Elle est le témoin du Mouvement Moderne.

Img 20150314 153534

Lire la suite

×